FRIOUX Stephane

FRIOUX Stephane

Après une thèse sur la diffusion des innovations en matière d’ingénierie sanitaire urbaine au début du XXe siècle (épuration des eaux, traitement des déchets), je me suis tourné vers l’histoire de la pollution atmosphérique. Je travaille au LARHRA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes), Université Lyon2.


Articles publiés sur ce site: