BRIAT Jean-François

BRIAT Jean-François

Jean-François Briat est directeur de recherche honoraire au CNRS. Ingénieur des techniques agricoles de l’ENITA de Bordeaux et docteur d’État en biologie cellulaire et moléculaire (UJF Grenoble), il a débuté ses recherches dans le laboratoire du Pr. Mache, à l’UJF, sur l'étude de la structure et du fonctionnement de l'appareil de transcription des chloroplastes de plantes. Il a ensuite contribué à l’analyse des systèmes de transcription procaryotes dans le laboratoire du Pr. Chamberlin à l’Université de Berkeley. De retour à Grenoble, il entreprend l’étude du métabolisme du fer chez les végétaux supérieurs. Le premier volet de cette étude concerne les ferritines, protéines stockant le fer sous une forme soluble, bio-utilisable et non toxique. Ces travaux ont largement contribué à définir le concept de biofortification utilisé aujourd’hui par de nombreux laboratoires pour augmenter la quantité de fer dans des plantes génétiquement modifiées. Dans un deuxième temps, il entreprend l’analyse de la carence en fer, et du transport de ce métal, en créant une équipe ATIPE du CNRS à Montpellier, dans le laboratoire du Pr. Grignon (actuel laboratoire de Biochimie et Physiologie Moléculaire des Plantes, B&PMP). Au cours de cette nouvelle phase deux percées moléculaires majeures furent réalisées en caractérisant les systèmes de transport du fer du règne végétal. Une partie de ce travail de recherche fondamentale a été transférée vers des laboratoires de recherche plus appliquée de l’INRA, permettant de : (i) mettre à l’épreuve différentes hypothèses de biofortification des plantes pour améliorer la diète animale et / ou humaine, et (ii) mesurer l’impact de modifications de l’homéostase du fer chez les plantes sur la biodiversité des communautés microbiennes de la rhizosphère. Élu membre correspondant de l’Académie d’Agriculture de France en 2015, il a dirigé le département de Biologie Végétale de l’INRA de 1999 à 2002 et l'UMR Biochimie et physiologie moléculaire des plantes à Montpellier de 2007 à 2012.


Articles publiés sur ce site: